Kuzure-yoko-shiho-gatame

1 – Pour cette variante de yoko-shiho-gatame, tori vient simplement s’allonger pour abaisser sa position au maximum. Il garde le contrôle de la hanche de uke en pliant sa jambe pour éviter l’accrochage de la jambe.

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.