Morote-gari

1 – Tori fait en sorte que uke lève sa garde (par une feinte) pour permettre une ouverture en bas. Il fléchit ses appuis et saisit uke au niveau du creux poplité des genoux.

2 – Grâce à cette flexion des jambes, tori peut charger uke sans risques. Il faut assurer le maximum de contact entre tori et uke.

3 – Tori ramène les deux jambes de uke vers lui et projette uke sur le dos pour permettre un enchaînement rapide au sol.

 

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.